16 • Mémoire interdite

Coordonné par Pierre Baudry. Première et seconde guerres mondiales, guerre d’Algérie… L’Histoire, depuis un siècle, comporte des épisodes dont l’horreur, pour ceux, soldats et civils, qui les ont vécus, rend le souvenir quasiment insoutenable et difficile à transmettre. Comment le cinéma documentaire intervient-il pour que les témoignages, sans qu’ils soient banalisés (ni sacralisés) cessent d’être traumatiques, et deviennent des parts accessibles de mémoire et d’histoire ?

15 • Filmer avec les chaînes locales

Coordonné par Michael Hoare. À l’heure où le Centre National du Cinéma veut baisser le montant des subventions apportées aux documentaires de création coproduits avec les chaînes locales, nous avons voulu jeter la lumière sur la richesse, la diversité, et l’importance capitale de cette production pour la vie du cinéma documentaire en France.

14 • L’auteur en questions

Coordonné par Gérard Leblanc et Michelle Gales. Dans cet ensemble de textes, la figure de l’auteur est envisagée sous différents angles. Aussi diverses que soient les approches, elles convergent toutes dans la recherche de l’auteur « réel ». Car sa défense – qu’il soit individuel ou collectif – représente un enjeu de société.

9 • Le documentaire à l’épreuve de la diffusion

Si le documentaire a été évincé par le journalisme télévisuel, par quel moyen va-t-il revivre ? Y-a-t-il une place à la télévision, à des heures conviviales, pour le documentaire de création, comme pour d’autres programmes réellement intéressants, imaginatifs, stimulants ? La diffusion hors télévision peut-elle peser à long terme en faveur d’une amélioration de la qualité générale de la télévision ? Un autre type de diffusion peut-il constituer un véritable appui économique ou a-t-il une autre intention ?